lundi, juillet 04, 2016

Chtriman 113

Départ sous la pluie et en combi cette année. Avec Damien on s'est placé en première ligne, avec toujours le même objectif : limiter l'écart avec les gros nageurs.
 
Départ rapide, aucun coup, Damien mène 500m environ, après je passe, j'accroche les pieds de David, me fais attaquer 2, 3 fois par de la salade :) mais tout va bien.
La natation sur le site du PAarc est vraiment facile, une piscine géante.

 Voilà la sortie de l'eau en 5eme position  à 1min 30 de la tête c'est parfait.
(ma puce n' a pas fonctionnée 27min 47 ? )
 
Je cafouille à la transition , fais une glissade dans le parc mais tout va bien. Je sors derrière Damien et David de la transition, les routes sont très glissantes, je reste là en attendant les premieres lignes droites dans un kilomètre.

C'est parti pour les longs bouts droit, on peut envoyer du braquet, vent 3/4 dos ça roule vite. Damien reste à 12 m et se prend un carton par un arbitre du club :(
 Après 10 kilomètres, je suis seul dans la pampa je rattrape Maxime puis j'ai le premier relai en point de mire que je dépose dans Watten. Après le moulin, j'aperçois la tête j'ai 30s max de retard.
Peu avant Merckegen, je passe deuxième, et après la bosse je prends la tête j'essaie de mettre des attaques à chaque bonhomme pour éviter qu'ils prennent mon sillage et que les copains rentrent plus vite derrière :)

Maintenant c'est parti on reprend du vent défavorable, c'est usant (à ce moment là Xavier est 2eme à 50s mais une crevaison viendra compromettre son retour :(  )

La pluie s'invite de nouveau. Voilà le PAarc , je suis prudent , je rentre au parc , changement rapide et c'est parti pour le semi.
2h23 93 km

L'objectif : maintenir l'avance et faire la course la plus régulière possible. J'essaie de maintenir 3'40 au kilo mais je n'arrive pas, je tourne plutôt en 3'45. je m'alimente régulièrement, je n'ai aucune idée des écarts , donc j'appuie et  je vois Damien au loin un petit kilomètre derrière avec un belge.

 Premier tour en 38min et des brouettes, nickel, le deuxième on va essayer de faire pareil :)

Je m'alimente régulièrement, voilà la dernière bosse, les trois derniers kilomètres défilent rapidement et voilà la finishline : Vainqueur du Chtriman 113 et champion Nord Pas de Calais longue distance.
 1h17 20.4km

 Mini chticycliste me donne des ailes cette année :)










lundi, juin 06, 2016

Triathlon de Troyes

C'est parti pour une quatrième participation après 2007 , 2008 et 2015

C'est parti pour les 2.7 km de natation, je pars vite, je manque le deuxième groupe de pas grand chose et donc comme d'hab chasse patates :) à tirer le troisième groupe, sortie à l'australienne en 18 min et des brouettes, je suis encore avec Damien ^^ on s'applique sur ce deuxième tour pour ne pas perdre trop de temps.

On aperçoit la sortie de l'eau.

Natation en 38 min et des brouettes à la 12eme place (2min de grattées par rapport à l'an dernier)
c'est cool car la chaussée étant humide ce sera difficile de rouler à la même vitesse, je vais pas me viander pour un triathlon ^^ ( je pars en mode 0 risque mais en appuyant quand même sur les pédales)

Damien reste à distance jusque la première bosse, après dans les faux-plat je me retrouve seul, je rattrape peu de monde ça roule fort devant on dirait :)

A mi parcours c'est DFF qui me reprend, pour la forme je lui remet une attaque dans le faux plat suivant :) , sur le plat je ne peux rien faire il grappille seconde après seconde, je garde mon rythme, je m'alimente bien (j'ai tout ce qu'il faut sur le vélo dédicace à Gilles :) ), la moyenne est bonne je devrai rentrer au parc dans le même temps que l'an dernier .


Voilà le parc à vélo, je suis 6 ou 7 ,vélo en 2h05 82 km avec transition + 1min par rapport à l'an dernier, au vu de la chaussée et du peu de risques que j'ai pris c'est nickel.

Changement rapide et c'est parti : je suis à 1min 30 de la tête, j'ai jamais posé aussi prêt sur ce tri.

Je cale mon rythme sur 3'40 environ, les mecs devant courent comme moi , oups.

Après 3 km devant, ça commence à ralentir, je commence à grappiller des secondes, me voilà troisième, au premier demi tour je ne suis plus qu'à 20 s de la tête ( je croise les copains, on s'encourage, Damien nous fait une grosse course aussi il a le podium dans les jambes)

Voilà la piste cyclable et la digue ,je suis à 15s, j’attends là, je me refais la cerise et je m'alimente, les deux premiers s'attaquent, j'observe :) à l'amorce du deuxième tour je passe deuxième, je suis toujours sur un bon rythme, je prends du temps sur le premier, à 8km de l'arrivée je décide de placer une attaque et de tout donner on verra si ça passe ^^

Les jambes brûlent, je serre les dents, l'écart se creuse, au demi tour j'ai 20s, il faut rien lâcher et continuer. A l’amorce piste cyclable/digue, j'ai 40s reste 3 km j'en remets une couche , je lâche rien , faut pas que ça rentre ...

1 min d'avance à 1km de l'arrivée, c'est bon je peux savourer, je ne me relâche pas, sait - on jamais ^^

Victoire au tri des lacs

1h14 et des brouettes pour 19.8 km

3h59

Damien 5eme toujours en progression ça promet ! et vainqueurs par équipe avec "la légende " (Stef Briquez)









lundi, mai 16, 2016

Triathlon du Calaisis

Distance M support des championnats Nord pas de Calais

c'est parti pour 1500m de natation "rafraichissante " (14.5 degrés), après 3m je perds mes lunettes, je les remet en place et c'est reparti sur un bon rythme, je rentre sur Damien, malheureusement il nous manque quelques mètres pour accrocher le groupe juste devant. C'est pas bien grave , on se concentre le parcours vélo sera compliqué 400d+ et une jolie brise maritime :)

sortie de l'eau en 19'37  on m'annonce 1'10 de la tête on a donc bien nagé cool !

on se dépêche dans la transition et c'est parti pour une jolie balade autour du cap blanc nez, le début et roulant mais vent de face on force j'ai rapidement la voiture ouvreuse en point de mire , on commence petit à petit les bosses, ce qui me permet de reprendre du temps plus facilement, après 15 min de vélo j'ai quasi rejoint la tête de course ( Guillaume Gillodts à ce moment là)

je prend la tête de la course dans le village de Bonningues les calais après une charmante petite bosse.

maintenant il faut appuyer fort jusqu'au bout et profiter des derniers moments vents de face pour creuser les écarts.


me voilà bientôt à Wissant c'est vent de dos jusqu'au Cap Blanc Nez et le fameux cran d'escalle qui finalement passe nickel, le vélo est fini reste 5km de descentes où j'enroule juste le braquet pour garder des forces pour la course à pied.


40.6 km en 1:05


je m'élance pour la course à pied 1min d'avance sur Damien il a bien roulé le petit ^^ après 2 km il est déjà à 40s , il ne faut surtout pas se relâcher , je galère un peu pour passer la dune mais je sent petit à petit que ça se débloque cool. voilà le demi tour je vais pouvoir faire le point , toujours une trentaine secondes d'avance sur Damien derrière c'est plus loin, je donne tout pour conserver l'écart , car à ce rythme là c'est surement la dernière fois que j'arrive à finir devant Damien ^^

revoilà la base nautique encore 2.5km l'écart est repassé à une minute je fais le tour du lac à bloc quand même sait on jamais, voilà la ligne d'arrivée et un troisième titre de champion nord pas de calais courte distance.

9.2km en 33:54

2:00:09 pour faire le triathlon

doublé Lillois avec Damien 2eme

un chouette triathlon à faire dans un super cadre



vendredi, janvier 01, 2016

bilan 2015 / programme 2016

9eme saison de tri

en chiffre
natation 554km
vélo 10932km
course à pied 1540km

volume moyen hebdo 12h

niveau compétition
1ere tri M Rieulay
5eme tri des lacs Troyes
6eme Championnat de France gravelines
6eme XL Gerardmer
134eme Ironman Hawaii



pour 2016

Tri M Sangatte
Tri des lacs troyes
Chtiman 113 gravelines
Xl Gerardmer
Marathon Amsterdam

jeudi, octobre 15, 2015

Ironman d'hawaii

Voilà maintenant un an que j'attendais le départ de la grande messe hawaïenne !

6h55 : coup de canon. C'est parti pour 3.8kms dans le Pacifique. Je pars bien, sur l’extrême gauche, je ne prends aucun coup tout va bien, je m'éclate:) Le demi tour arrive relativement vite en 27min30, sachant qu'au retour le courant est défavorable, je devrais donc arriver aux environs d'une heure. La houle se lève, de grosses vagues arrivent et le "pier" est long à arriver
Sorti de l'eau en 1h01 : nickel.

Maintenant c'est parti pour la partie bicyclette. Je remonte du monde, mais ici ce qui est difficile c'est que je dois remonter des paquets de 20 gars. Je laisse un peu de plumes dans l'affaire. Après 1h de course, DFF me rejoint. Je reste à 15m pendant une bonne trentaine de bornes, tout va bien, il fait chaud et le vent de face se lève, j'en chie, mais j'ai payé pour ça, j'en ai pour mon argent :)

Voilà déjà la montée d' Hawi. J'aperçois la tête de course groupe d'age encore un petit effort et il y aura moyen de rentrer. Dans la descente, je roule vite mais ça ne veut pas rentrer oups. Au 100eme kilomètre je me sens seul au monde, je me concentre, je suis toujours sur des bases de 4h40 environ. Le vent continue de se lever, encore une fois de face , un sèche cheveux dans la tête. Je chauffe, c'est dur, vive le sport :)
Au 140eme kilomètre, je commence à faiblir, il faut s'accrocher, quelques gars me passent mais je reste sur mon rythme ; je ne peux pas plus. Voilà enfin le parc à vélo, je vais pouvoir me dégourdir les jambes.
180km 4h52

ça commence bien : je me brûle les pieds en descendant du vélo "Aie". Un bénévole prend mon vélo et direction la tente de transition et pour la première fois en posant le vélo sur IM, je me demande comment je vais faire pour courir un marathon.

Changement rapide et c'est parti. Les premières foulées sont lourdes très lourdes je ne suis plus très frais :)

Après 2kms, j'arrive à mettre en route : 4min20/30 au kilo c'est vachement plus lent que d'habitude mais on s'accroche. Bien s'hydrater et s'alimenter. L'aller retour sur Ali drive est dur mais ça passe, je suis encore bien placé 70/80 environ.
Après la bosse de Palani road ça devient compliqué, je commence à avoir des débuts de crampes (une première, jamais eu de crampes de ma vie). Je décide alors de marcher aux ravitos pour bien m'alimenter. Je trottine à 12km/h environ, plus vite ça crampe. Abandonner ne fait pas partie de mon vocabulaire. On s'accroche et on se concentre. Je continue mon chemin de croix. Voilà Energy lab. Je croise le premier amateur, mince 5kms de retard, je suis pas le seul à en chier ça me rassure :)
ça va être comme ça jusque l'arrivée, ça pique, je regarde le chrono : je ne vais pas finir à la nuit. J’arrête de marcher aux ravitos, je suis bien requinqué alors maintenant on essaie d'accélérer mais ça veut pas. Quand je passe les 12km/h les crampes arrivent quelle horreur !! Voilà enfin la fin de cette interminable autoroute, il reste deux kilomètres et je vais être Finisher :)

Dernière ligne droite, je me retourne ( je veux être tout seul sur la photo :) ) y a personne, juste une pro qui me rattrape (Snow), je la laisse passer et elle me pousse pour que je passe la ligne avec elle, ;) elle me félicite, je la félicite aussi.

ça y est, j 'y suis "You are an Ironman" ! 

42.1km 3h35

finisher en 9h35 134 eme

J'ai fait une course moyenne , j'en ai chié comme jamais, mais content de l'avoir faite.
Je m'étais douté que ça allait être dur mais pas à ce point là :)

Merci à tous pour vos encouragements derrière votre PC et sur place :)

En 2016 pas d' Ironman mais des biberons ^^

Au niveau entraînement, je suis arrivé à Hawaï depuis le 1er janvier :
1238 kms à pied
9900 kms de vélo
450 kms de natation