jeudi, juillet 13, 2017

Challenge Roth .Histoire d'un pétage de chrono Bavarois

;10 ans après me voilà au depart de mon deuxième challenge roth et 9 eme ironman.
L ojectif est simple améliorer les 8h43 de Barcelone et si possible approcher le record des chtis de Julien Marcq

Départ 6h30 avec les pros, je pars bien, trouve des pieds rapidement, ça nage fort le groupe explose après 1000m je reste en 3 eme position, en fait je suis avec des champions je n avais pas vu et notamment joe skipper.
Passage sous le pont demi tour et voilà la sortie de l eau 53 min soit 2 min d avance sur mes prévisions.
A roth l orga est tellement énorme qu un bénévole enlève votre combi et range votre sac de transition juste enorme. Je cours à 16 récupère le bike et c est parti.

Je me fais deposer par des pros je fais 70 km seul avant de reprendre des gars et de me faire reprendre par d autre . Au premier passage du solaberg (Rémi au taquet sur le bord de la route )on est 12 à distance ça explose de partout peu de temps après avec un arbitre pour un chaque groupe. On se retrouve à 4 du même niveau ça roule propre c est top et chacun passe devant ( et oui à 12 m c est quand même 15/20watts de moins ) . En fait on est 5 on a eu le droit à un.arbitre tout le long avec nous c est top.

Je continue mon petit bonhomme de chemin jusque t 2
178km 4h34 279watts np je pars pour le marathon à midi .
J ai 3h05 pour battre la marque régionale .
Je pars trop vite, je me freine, prend me temps de me rafraichir et bien m alimenter et je me cale à un.petit 15km/h en attendant le pétage habituel du 20 au 30eme kilomètre. Voilà le 22,23 25 et le 30 eme toujours rien tout va bien je reprend même du terrain sur les mecs devant et gagne des places. L ambiance est juste énorme je chauffe le public pour qu il me porte, au dernier demi tour il me reste 5km en descente il me faut courir à 12 pour être en 8h30. Sauf que j arrive à maintenir 14 sans trop de soucis , les jambes piquent un peu mais tout va bien.

Voilà le stadium ambiance de folie je suis tellement euphorique que je balance le bouquet de fleur sub9 dans le public.

La finishline 8h24'36 chrono inespéré je ne realise toujours pas. 12 eme au scratch

41,3km pour 2h53'57
Merci à Rémi de m avoir accompagné et à la légende pour la casquette rafraîchissante

Niveau entraînement depuis le 1er janvier
6421 km de velo et ht
996km de cap
283 km de natation

jeudi, juin 15, 2017

Triathlon des lacs de Troyes

Championnat du monde des gars du nord et de l'est

toujours les mêmes un niveau de dingue et un invité surprise un certain Cyril Viennot ( je vous laisse googoliser pour ceux qui connaissent pas)

l 'objectif est simple , le dossard 1 aux fesses, finir 2 lol et prendre un minimun de temps sur Monsieur Viennot ( un grand champion )

Départ donné, je pars à bloc, mais à l'entonnoir je me fais monter dessus, deux coup de pieds dans les dents et un coulage plus tard, j arrive temps bien que mal à faire ma place, j'ai l impression d'avoir raté les bons pieds et du coup je pousse ^^

je suis bien mais j 'arrive pas à recoller un mec 10 m devant, je nage pareil, j 'ai l impression d'avoir perdu l'afghan dans la bataille ( en fait il est dans mes pieds et rigole bien), sortie à l'australienne toujours ces 10 m, je les garde jusque la sortie de l'eau et en fait j'étais avec tous les mecs avec qui je voulais nager #boulet lol

transition à 16km/h pour mettre la pression, changement rapide, la palme d'or de la transition éclair à Guillaume impressionnant.

je pars vite me concentre dans l'effort et dès le premier tour je reviens sur David Berthou et Guillaumme Tisserand qui avait posé le vélo avant moi l'an dernier .

fin du premier tour me voilà 3eme à mener une file de 5 gars, à l'amorce de la première bosse je décide de secouer le cocotier je met 500watts ^^, tout explose on sera au même rythme mais à une minute d'écart lol tout le monde dans le vent, dépense énergétique égale, je me retrouve dans le dernier tour avec Kevin Pinheiro , on roule propre et on reprend Thomas Durey . On pose au parc ensemble.

81km 314 watts NP
Et là (c'est le drame ^^) on m'annonce 9 min de retard sur Viennot oups

je me change rapide , fort de mon petit test à choisy au bac, je sais exactement comment gérer la cap,
je met la pression tout de suite je lache rien, j'essaye d'être au plus prêt des 3'40 au kilo,  l'écart se fait rapidement après 3km j'ai assez d'avance pour que les mecs derrière ne me voient plus.

on m'annonce prêt de 3 min d'avance à l'amorce du dernier tour, je relache pas l'effort les encouragements me font du bien ,  je pousse jusque l'arrivée pour finir deuxième avec le meilleur temps à pied c'est déjà ça de gagner

et victoire du lille triathlon par équipe pour la deuxième année consécutives (le fan club Titan tourne très fort cette année )

1h11 19.2km 3'43 au kilo
 

maintenant place à la prépa pour Roth

half choisy au bac

Après une victoire en 2013, me voilà une deuxième fois sur la ligne de départ, d'une course sympa

départ 11h dans l'aisne un poil froide, je pars mal, en même temps je suis rentré à la dernière minute dans l'eau trop froide à mon goût

Après 500m je dois être en 30 eme position aie, contrairement à d'habitude j'arrive à faire mon retard et après 1000 m me voilà dans le groupe de chasse à une vingtaine de secondes de la tête, le mec se retrouve vite seul car 5 triathlète font demi tour au milieu de nul part . Bouée rouge le demi tour les gars faut écouter le briefing lol

Je reste dans le groupe peinard, ça nage bien, je sors de l'eau en deuxième position, j'ai froid j'arrive pas à retirer ma combi je sors 4 du parc #modereprise ^^


après 10 min de vélo me voilà en tête , un vrai régal se parcours, du vent des bosses des routes granuleuses, faut être fort dans la tête, je gère ma course aux watts pour tester ^^ comme d'habitude je pars trop vite 325watts np au premier tour , je lève le pied dans le deuxième,

à 15km de poser de vélo un jolie orage arrive , oups, grosse drache comme on dit ici, j 'en profite pour accélérer, le temps pourri ça me motive :) c'est maintenant qu'on prend l'ascendant psychologique.


j 'arrive au parc en tête , aucune idée de l'écart, bon pas grave aujourd hui je teste ma tactique de troyes où la course s'annonce relevée, je pars vite et je donne tout jusque l'arrivée pour voir si je suis capable de me maintenir à la limite de la rupture

le premier tour se passe bien malgrès une chute dans la boue lol, au retour je croise les copains 25 min pour le premier tour parfait rester régulier maintenant, je pousse fort partout et je récupère dans les bois , trop de boue pour avoir des bons appuies, à l'amorce de la dernière boucle on m'annonce 5 min d'avance , parfait, je décide donc de me finir même si je pète ça passera,

j'arrive à finir à rapidement et remporte pour la deuxième fois cette superbe course campagnarde et à l'ancienne j'adore .

à vélo 87 km 308watts np
à pied 20.5 pour 3min43 de moyenne

place à la prépa pour Troyes plein de confiance

mercredi, décembre 28, 2016

Bilan 2016 - Objectif 2017

Pas de totaux cette année j'ai perdu des données

bref moins de volume, plus de qualité , du bon et du moins bon

4 triathlons 3 victoires et 2 titres de champion Nord Pas de Calais

victoire à Sangatte

victoire à Troyes , à mes yeux, la plus belle victoire de ma petite carrière triathlètique, un grand moment de sport avec les potes






victoire au chtriman 113


18eme à Gerardmer avec une explosion en vol mais un top 20 quand même

je ne m'attendais pas à être à ce niveau de forme avec le volume que j'ai effectué,


Màj pour Rémi
Estimation kilométrique:
534km de nat et 170h
8100km de vélo et 275h
1370km àpied et 106h
en moyenne 10h30 par semaine



Pour 2017, mes 10 ans de triathlon :)

Half choisy au bac
Triathlon des lacs de Troyes
Challenge Roth  là où tout à commencer :)

dimanche, septembre 04, 2016

Xl Gerardmer

9h30 c'est parti je pars vite, bon départ, nickel,
je trouve des bons pieds je suis avec beaucoup de bonnets pro c'est parfait

sortie à l'australienne je replonge et j'arrive à gratter des places jusque la sortie l'eau

26min et des brouettes meilleurs temps ici pour moi seul point positif de la journée


changement rapide et c'est parti pour le gros morceau de la journée j'ai Robin moussel en point de mire faut que j'arrive à rentrer mais dès le poli c'est compliqué j'ai du mal à trouver la bonne carburation aie

j'enchaine les bosses je rattrape quelques gars , la tête de la course fille, fin du premier tour en 56 min déjà 1min de retard sur le chrono prévu,

j'essaye de m'appliquer bien m'alimenter mais c'est dur pas de jambes

je pose le vélo après 2h51 soit 4 min de perdues par rapport à l'an dernier, confiant par rapport à mon niveau cap je me dis que ça va aller (270w avg 305 np)

je pose 14 rapidement je me retrouve 9eme mais je sens que ça va être dure j'ai du mal à relancer pas moyen de courir à 16km/h quand le profil le permet, j'arrive à faire illusion 10 km après c'est le drame, je n'avance plus, je fais le dernier tour en footing pas moyen d'aller plus vite.

je finis finalement ce xl gerardmer en 4h55 en 18 eme position bof bof


avec un peu de récul je paye le retard d'entrainement que j'ai accumulé depuis le début de l'année, j'ai réussit à faire illusion sur des courses de 4h, mais sur un parcours avec bcq de d+ le résultat et sans appel.


le gros point positif c'est dans l'échec qu'on progresse le plus héhé

i'll be back


fin de saison au final une des meilleures quand même

mon objectif était le triathlon de Troyes ça c'est plutôt bien passé :)

à l'année prochaine